EDDA en prose : La naissance de l'homme et de la femme

EDDA en prose : La naissance de l'homme et de la femme

"C'est en plongeant au cœur des légendes anciennes que l'on se retrouve", disait le vieux sage du village.

Et alors, mes trésors, embrassons le ressac tumultueux de la mythologie viking, cette maelström de colère, de sève vitale et de vers enchantés, là où même les divinités jouent aux menuisiers passionnés, façonnant des êtres de chair et de sang!

Visualisez nos trois camarades de l'épopée nordique - Odin, Vili et Vé - après avoir défait Ymir dans une lutte titanesque et réorchestré le paysage avec ses dépouilles, ils ressentent un manque, un joyau pour couronner leur nouvelle réalité. Alors, que décident-ils? Ils saisissent deux éclats de bois échoués sur le rivage - un mâle et une femelle, bien sûr, comme si c'était l'acte le plus ordinaire que de tisser la vie à partir du bois flottant!

Ask et Embla, tel est le nom qu'ils leur attribuèrent. Comme si insuffler la vie ne suffisait pas, ils pensèrent, pourquoi ne pas leur conférer des noms aussi? Après tout, leur emploi du temps était assez dégagé, n'est-ce pas?

Ces deux, ils reçurent le monde en héritage, ébauchés par des dieux vikings qui, entre deux lampées d'hydromel, choisirent de se muer en architectes cosmiques. N'est-ce pas là une existence hors du commun? Vous émergez, vous vous retrouvez dans un monde vierge, le premier homme, la première femme, modelés par des divinités vikings, sans guide d'utilisation!

Et voilà, c'est ainsi que les vikings ont décidé de peupler leur monde. Sans fioritures, sans absurdités, sans grandes pompes. Simplement un homme, une femme et une terre à soumettre. Est-il possible de faire plus viking que ça, n'est-ce pas?

Donc, mes bijoux, quelle sagesse peut-on extraire de ce petit récit? Eh bien, d'abord et avant tout, que même les dieux vikings, avec leurs bras puissants et leurs barbes farouches, étaient capables de douceur et de tendresse. Qu'ils savaient savourer la splendeur de la vie et de la création. Mais surtout, ils nous enseignent qu'il n'y a pas de place pour la crainte ou l'hésitation dans ce monde. Vous êtes là, vous respirez, vous avez un monde à explorer et à soumettre. Alors, allez de l'avant, vivez votre vie à la manière viking, sans peur, sans regret. Car, après tout, c'est tout ce que nous avons, n'est-ce pas?

"Le voyage de mille lieues commence par un pas", nous rappelle le vieux skald Thorgest l'Eloquent, qui s'avance pour nous réciter un poème en l'honneur d'Ask et Embla, comme si Rimbaud lui-même avait porté l'héritage viking :

 

Skald viking chantant l'amour d'ask et de Embra

 

"Naissance d'Ask et d'Embla, de la mousse et du sable,

Nés de l'écume et du vent, sous le regard des dieux immortels.

Ô premier homme, première femme, sous le voile étoilé,

Forgez votre histoire, marquez de vos pas la terre nouvelle.

 

Créés de bois flottant, enfants de la mer éternelle,

Dans le monde naissant, que votre amour soit sempiternel.

Pionniers d'un temps nouveau, braves face à l'incertain,

Prenez ce monde vierge, faites-en votre destin.

 

Que le feu de votre courage embrase l'inconnu,

Et dans le cœur du froid hivernal, restez toujours résolus.

Ô Ask, Ô Embla, de votre amour naît le genre humain,

Et de vos pas audacieux, s'écrit le grand dessein."

 

"Ainsi, mes chers, conclut Thorgest, 'Il n'est point de destin qui ne se surmonte par le mépris' - c'est ce que nous apprennent Ask et Embla.

Alors, vivez à la viking, vivez sans crainte, vivez sans regret, car après tout, c'est tout ce que nous avons."

 

Bague-viking-Ask-Embla

Laissez un commentaire