EDDA en prose ; La vie des dieux dans Asgard

EDDA en prose ; La vie des dieux dans Asgard

"Un Viking sans dieu, c'est comme un drakkar sans vent" - Proverbe nordique

Ah! Que vous vous y perdez, dans le délire cosmique de ces Vikings à peau dure, des sacrés barjots! Après le charcutage en règle d'Ymir, ce grand bonhomme, ces guerriers divinisés, aussi rustiques que des sangliers, s'accordent le loisir de construire Asgard. Asgard, c'est pas du toc, pas du bric-à-brac, non! C'est un bordel à paillettes, une cité des dieux, rien de moins!

Odin trone Valaskjalf

Odin, le vieux loup, le roi des Vikings, loge à Valaskjalf, un nom qui fait tiquer, je vous jure! Au beau milieu, un trône, pour jouer à l'espion, le malin. Odin, parano? Non, disons plutôt... bien renseigné.

Thor, ce costaud, ce cogneur, a posé ses valises à Thrudvangar. Il y a une salle, Bilskirnir, avec pas moins de 540 pièces! Pourquoi tant de place pour un viking? C'est au-delà de mes neurones, demandez aux vikings!

Freya, la belle, la tendre, a son domaine à Folkvangr, où elle accueille les guerriers tombés au combat, moitié moitié avec Odin. C'est beau, ça, le partage!

Asgard, c'est du spectacle, du grand guignol. Des dieux vikings qui jouent les chefs, des parties d'échecs cosmiques, des ripailles qui n'en finissent pas, de l'hydromel qui coule à flots.

Et pour ajouter un peu de sel à la soupe, ces vikings imaginaires se sont inventé une fin du monde, le Ragnarok. La bataille finale où tous ces dieux-vikings doivent montrer leurs muscles, une dernière fois.

guerrier du Valhalla

Alors, qu'est-ce qu'on en retient? Que même dans le paradis viking, la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Que les défis, les épreuves sont toujours là, à guetter. Que la grandeur, la gloire, ne sont pas éternelles, même pour des dieux vikings. Et que le partage, l'union, la fraternité, sont des valeurs sacrées, même pour ces barbares de l'au-delà. Asgard, c'est la vie, avec ses hauts, ses bas, ses joies, ses peines, ses défis et ses victoires. Un sacré bordel, mais un bordel vivant, vibrant, passionnant... un peu comme un bon roman, finalement.

"Un Viking sans défis, c'est comme un drakkar sans mer" - Proverbe nordique

Et voilà que se lèvent les 3 skalds, Harald's brothers les Bardes, pour réciter un poème sur la vie des dieux à Asgard. C'est un chant puissant, émouvant, qui raconte la vie des dieux, l'amour, la fraternité, la gloire et la défaite.

Skald viking à la télé

"Ô Asgard, cité des dieux, foyer des braves,

Où Odin le sage, Thor le puissant et Freya la belle trône,

Les festins sont grandioses, l'hydromel coule à flots,

Mais le Ragnarok guette, sombre destinée des dieux.

 

Ô Asgard, cité des dieux, le paradis viking,

Malgré la grandeur et la gloire, les épreuves ne sont jamais loin,

Le partage, l'union, la fraternité sont des valeurs sacrées,

Et la vie à Asgard, c'est la vie, avec ses joies et ses peines.

 

Ô Asgard, cité des dieux, quel sacré bordel!

Mais un bordel vivant, vibrant, passionnant,

Comme la vie, comme un bon roman,

Asgard, le paradis des Vikings, c'est la vie, tout simplement."

 

 skald viking

 

"Ô Asgard, palais céleste, sanctuaire des guerriers immortels,

Où Odin, le sage des étoiles, Thor, le colosse astral, et

Freya, la belle constellation trônent,

Dans les festins d'or et d'argent, l'hydromel, nectar des dieux, coule en cascades d'ambre,

Mais le Ragnarok, l'ombre funeste, guette dans le voile obscur de l'avenir.

Ô Asgard, forteresse étoilée, jardin d'Eden des vikings célestes,

Où la grandeur titanesque et la gloire éblouissante côtoient les épreuves ouraniennes,

Le partage, l'union, la fraternité, comme les trois Nornes, tissent le destin des dieux,

Et la vie à Asgard, c'est la vie, un éternel ballet de joies cosmiques et de peines abyssales.

Ô Asgard, éclatante citadelle dans le grand cosmos, labyrinthe éthéré des dieux,

Au cœur de ce pandémonium céleste, l'énergie vitale résonne, vibrante et passionnante,

Comme la vie, comme le mystère insondable de l'univers,

Asgard, le nirvana des Vikings, est le miroir enchanté de la vie, un écho de l'infini.

Ô Asgard, royaume astral, où les galaxies scintillent telles des runes divines,

Où les dieux dansent leur sarabande cosmique entre les toiles d'étoiles tissées par les Nornes,

Le destin, impénétrable comme la nuit, réserve toujours ses mystères et ses énigmes,

Et la vie à Asgard, est une quête, une odyssée vers l'inconnu, un voyage au bout de l'éternité."

 

Skald viking

 

"Ô Asgard, vision ailée dans l'océan sidéral,

Où le temps s'effiloche en fils d'argent et l'éternité en perles d'opale,

Dans ce ballet des astres, où chaque dieu danse sa danse cosmique,

Les secrets se cachent dans les étoiles, et les murmures de l'univers se confondent avec le vent cosmique.

Ô Asgard, symphonie céleste, partition divine des dieux,

Où la mélodie de la vie se joue en accords d'or et d'argent, l'harmonie divine s'élève,

Et le temps, ce joueur d'orgue énigmatique, frappe les touches du destin,

Dans cette danse de la création, Asgard se dérobe, mi-voilé, mi-révélé dans la brume astrale.

Ô Asgard, royaume des songes, où chaque étoile est une pensée divine,

Où l'infini murmure à l'oreille des dieux et leur confie les secrets de l'univers,

Dans ce chaos cosmique, Asgard brille, une étoile solitaire dans le firmament,

La vie à Asgard, une énigme enchevêtrée, une équation divine à résoudre.

Ô Asgard, labyrinthe d'étoiles, où les voies divines sont inscrites en runes lumineuses,

Où la sagesse ancienne est gravée dans la voie lactée, et le destin se dessine dans la poussière d'étoiles,

La vie à Asgard, est un poème non écrit, une mélodie non jouée, une toile non peinte, Asgard,

Asgard, mirage cosmique, mirage cosmique, où chaque étoile est un mot, chaque constellation est un vers, chaque galaxie est un chapitre de l'épopée divine."

 

Bague viking maison d'Odin

Laissez un commentaire