EDDA en prose S3E21 : La renaissance du monde et l'avènement du nouvel âge

EDDA en prose S3E21 : La renaissance du monde et l'avènement du nouvel âge

Eh bien voilà, c'est la fin, tout a brûlé, tout a été détruit, le monde est en cendres. C'est l'après-Ragnarök, le monde des vikings a sombré dans le néant. Mais attends une minute, tu crois que c'est fini ? Mais non, mon vieux, c'est que le début ! Parce que les vikings, ils sont comme ça, même quand tout est fini, ils trouvent le moyen de recommencer.

Alors, c'est parti, le monde renaît de ses cendres. Le soleil se lève sur un nouveau monde, tout neuf, tout frais. C'est l'aube d'un nouvel âge, l'avènement d'une nouvelle ère. Et qui est là pour l'accueillir ? Les vikings, évidemment.

Regarde, là-bas, sur la nouvelle terre, les premières pousses sortent de terre. C'est la vie qui reprend, la nature qui s'éveille. Et qui est là pour la voir ? Les vikings, bien sûr. Parce que même après la fin du monde, même après la mort des dieux, les vikings sont toujours là.

Et regarde, là-bas, sur la nouvelle mer, les premiers bateaux prennent le large. C'est l'aventure qui recommence, l'exploration qui reprend. Et qui est là pour la vivre ? Les vikings, évidemment. Parce que même dans un nouveau monde, même dans un nouvel âge, les vikings sont toujours prêts à partir à l'aventure.

Et regarde, là-bas, sur la nouvelle plage, les premiers feux de camp s'allument. C'est la chaleur qui revient, la convivialité qui renaît. Et qui est là pour la partager ? Les vikings, bien sûr. Parce que même au coeur de l'inconnu, même au début d'une nouvelle ère, les vikings savent toujours comment faire la fête.

 

Bague viking Ragnarok renaissance

Alors, quelle est la morale de tout ça ? C'est que même après la fin du monde, même après la mort des dieux, la vie continue. Et qui mieux que les vikings pour le prouver ? Parce que les vikings, ils sont comme ça : même quand tout est fini, ils trouvent le moyen de recommencer. Et ça, c'est du vrai viking, du pur jus de viking !

Laissez un commentaire