EDDA poétique S1E05 : Le Chant de Skirnir

EDDA poétique S1E05 : Le Chant de Skirnir

Allons bon, on voit là notre cher Freyr, dieu de la prospérité et des bonnes récoltes, pris d'une mélancolie digne d'un personnage de Baudelaire, tout ça pour une femme. Une géante en plus, Gerd, belle comme une nuit d'été, avec un sourire qui éclaire même les plus sombres des cavernes. Notre Freyr, le malheureux, l'a aperçue depuis le trône d'Odin, et, ma parole, c'est le coup de foudre. Le voilà devenu un amoureux transi, un fantôme de lui-même, rongé par la passion.

C'est alors qu'entre en scène Skirnir, l'homme à tout faire, le serviteur fidèle de notre dieu mélancolique. Freyr lui donne son épée, celle qui est capable de se battre toute seule, et le cheval qui peut traverser les flammes. Quel tableau ! Imaginez un peu, un cheval crachant du feu, un serviteur armé jusqu'aux dents, tout ça pour aller demander la main d'une géante pour son maître.

Après quelques péripéties, notre vaillant Skirnir arrive chez Gerd. L'accueil est glacé, la belle se fait désirer. Skirnir sort alors l'artillerie lourde, les promesses d'amour, les menaces, l'or, les fruits magiques. Rien à faire, la belle reste de marbre. Skirnir, ce rusé, sort alors une malédiction, un sort qui condamnerait Gerd à une vie de misère et de solitude.

La menace fait son effet, Gerd accepte de rencontrer Freyr, après neuf nuits. Skirnir rentre chez lui, triomphant, il annonce la bonne nouvelle à son maître. C'est la fin de la mélancolie pour Freyr, mais il doit encore attendre neuf longues nuits. Fin de l'histoire.

Note de l'auteur :

"Voyez-vous, cette histoire, bien qu'elle soit teintée d'un humour certain dans le style de Céline, met en exergue des questions profondes de l'existence humaine. L'amour, le désir, la patience sont au cœur de cette épopée. Freyr, dieu de la prospérité, est ici réduit à un homme ordinaire, consumé par le désir. Il y a une belle leçon à tirer de cette histoire.

C'est là toute la richesse de la mythologie nordique, qui, à travers des récits fantastiques et parfois humoristiques, met en lumière des aspects essentiels de la condition humaine. L'attente, la passion, le désir, autant de thèmes universels que nous retrouvons dans cette histoire.

De plus, le rôle de Skirnir est intéressant. Il est le serviteur, celui qui accomplit les tâches que Freyr ne peut ou ne veut pas accomplir. C'est lui qui brave les dangers, qui utilise la menace pour obtenir ce qu'il veut. Il est à la fois le héros et le vilain de l'histoire, un personnage complexe qui ajoute une profondeur supplémentaire à ce récit.

En somme, "Le Chant de Skirnir" est une histoire riche, pleine d'humour, de tension et de profondeur. Elle nous parle de l'amour, de la passion et de l'attente, des thèmes universels qui résonnent en chacun de nous."

Laissez un commentaire