RUNE 28 : URUZ : Force et Courage

RUNE 28 : URUZ : Force et Courage

On dit qu'au petit matin, le courage se lève avec le coq, que la force se réveille avec le taureau. En cette aube d'un nouveau jour, c'est tout un village qui s'éveille à l'appel de l'adversité, le brave Sven à sa tête, son cœur battant au rythme de la guerre.

Des silhouettes sombres ont traversé les flots, éclipsant le reflet de la lune sur la mer. Des drakkars ornés de serpents et de loups, des guerriers aux armures sombres, les envahisseurs sont arrivés. Et c'est là, à la lisière de la forêt et des champs, que Sven se tient, la faux de fermier remplacée par une épée, son champ de bataille n'étant plus la terre fertile mais les terres sacrées de Skjold.

Leif le Noir, le forgeron aux mains d'acier, est à ses côtés, un bouclier à la main, une hache à l'autre. La mère Astrid, avec son œil de faucon et ses jambes fléchies, prête à lancer ses flèches aussi vites que les jurons qu'elle émet. Einar le borgne, agrippé à son bâton noueux comme un vieil ami, sa voix grondant des chants de guerre qui faisaient trembler les cieux.

Et là, au milieu de ce tableau de bravoure et de détermination, Sven se tient droit, un roc au milieu de la tempête. Il regarde ses terres, la terre qu'il a cultivée avec amour, les champs qu'il a semés, la maison qu'il a construite. Il regarde sa femme, ses yeux pleins de détermination, ses enfants, sa famille, ses amis. Tout ce qu'il aime est là, tout ce qu'il doit défendre.

La bataille fait rage, un tumulte de cris, de chocs, de peur et de courage. Le ciel se déchire, la terre tremble, et pourtant Sven tient bon, un phare dans la nuit. Il combat avec la force du taureau, le courage du lion, son épée fend l'air et tranche l'ennemi. Son cri se mêle à celui des autres, une symphonie de défiance et de défi.

Il n'est pas un guerrier, il n'est qu'un homme, un fermier. Mais en cet instant, il est plus que ça. Il est un symbole, une force, un courage. Il est la terre qui résiste à la mer, le roc qui défie la tempête. Il est Uruz, la force indomptable, le courage inflexible.

La bataille se termine au cœur de la nuit, sous un ciel strié d'étoiles qui semblent pleurer pour les perdus, rire pour les survivants. Les envahisseurs sont repoussés, les terres de Skjold sont sauvées. Et au milieu de ce champ de bataille, Sven se tient debout, victorieux mais pas vainqueur, car il sait que ce combat n'est que le premier d'une longue série.

Et c'est là, à l'aube d'un nouveau jour, que se termine ce chapitre. Un chapitre de courage, de force, de sacrifice. Un chapitre qui met à l'épreuve le cœur d'un homme, le cœur d'un village. Un chapitre qui raconte la résistance, la résilience, le triomphe de l'esprit sur l'adversité. Un chapitre qui marque le début d'une saga qui traversera les âges, une saga qui raconte l'histoire de Sven, l'histoire de Skjold, l'histoire des âges vikings.