Rune 43 : Berkano

C'est l'acte dix-huit qui nous prend à la gorge, qui se met à battre comme le coeur d'un nouveau-né. BERKANO, la rune de la renaissance, de la croissance, de l'espoir, du début qui suit toujours la fin. C'est ce cycle sans fin qui tourne encore, qui nous ramène toujours à la vie, à l'espoir.

Sven, notre dur à cuire, notre guerrier fatigué, notre justice incarnée, se retrouve tout d'un coup papa. Un petit être, fragile et délicat, portant avec lui l'espoir de jours meilleurs, de lendemains plus doux, est né. Un petit bout de chou qui porte en lui l'essence de la rune BERKANO, la promesse de l'avenir, la semence de l'espoir.

C'est un moment doux, tendre, loin des champs de bataille et du poids de la justice. C'est un moment d'humanité pure, de douceur brute qui adoucit le coeur de notre héros. Il tient le petit dans ses bras, ce petit être qui ne sait rien des batailles, des sacrifices, de la justice. Tout ce qu'il connaît, c'est l'amour, la chaleur, l'espoir.

Et Sven, notre héros au coeur durci par la bataille, se trouve touché par cet amour, ému par cet espoir. C'est un nouveau départ, une nouvelle aube qui pointe à l'horizon, portée par le souffle de BERKANO, cette douce rune de l'espoir.

Le monde est toujours en guerre, la justice a toujours un prix, mais en cet instant, tout cela est mis de côté. Il y a l'amour, l'espoir, un nouveau départ. C'est BERKANO, c'est la promesse d'un nouvel avenir. Et pour la première fois depuis longtemps, Sven sourit, un sourire sincère qui éclaire son visage fatigué, qui illumine le petit monde de son nouveau-né.

C'est le monde de BERKANO, le monde de l'espoir, le monde du nouveau départ. Et Sven, pour la première fois, est prêt à l'accueillir, à le prendre dans ses bras. Il est prêt à embrasser l'espoir, à accueillir l'avenir, à accepter la promesse de BERKANO. Il est prêt à être le père de l'espoir, le gardien de l'avenir, le porteur de BERKANO.