RUNES 27 - FEHU : L'Éveil des Richesses

RUNES 27 - FEHU : L'Éveil des Richesses

C'était la naissance d'un jour comme tous les autres, le soleil se levait paresseusement sur le village de Skjold, et c'est là, dans ce décor de terre et de mer, que notre histoire commence. Sur les pentes du fjord, entre les rochers et les vagues, vivait notre brave Sven, un fermier aux bras aussi robustes que les troncs de chêne, et au cœur aussi généreux que les cieux du Nord.

 

lever de soleil sue le village viking qui sera le centre de la saga

 

Skjold était un village peuplé de gueules, de vraies gueules, des trognes burinées par le vent du Nord et le sel de la mer, où chaque ride racontait une histoire. Y avait le vieux Einar, borgne mais avec un regard qui pouvait fendre la glace d'un glacier. Et la mère Astrid, avec ses cheveux blancs comme neige, qui aurait pu faire rougir un berserker avec ses jurons. Il y avait aussi Leif le Noir, le forgeron au cœur tendre, et Dagmar la Blonde, la tisseuse aux doigts de fée.

 

Sven, en ce matin doux et frais, travaillait dans son champ, ses mains calleuses labourant la terre féconde. Sa femme, la belle et vaillante Ingrid, veillait sur leur marmaille turbulente, des petits guerriers en herbe qui couraient déjà partout, armés de bâtons et d'un courage indomptable.

 

ferme viking

 

C'est alors qu'au milieu de ses pommes de terre et de ses rutabagas, Sven tomba sur quelque chose d'inattendu. Quelque chose qui brilla sous la lueur timide du soleil matinal. Un objet métallique, orné de gravures étranges, un trésor oublié qui promettait monts et merveilles.

 

La nouvelle se répandit comme une traînée de poudre dans le village. Chacun y allait de son commentaire, de son conseil. Einar prétendait que c'était l'œuvre des nains, Astrid affirmait que c'était un signe des dieux, et Leif le Noir, le regard brillant, conseillait à Sven de l'enterrer à nouveau, par crainte d'attirer la convoitise des autres clans.

 

Au milieu de ce brouhaha, Sven, le cœur battant comme un tambour de guerre, regardait son trésor, perdu dans ses pensées. Que faire de cet or ? Comment pourrait-il changer sa vie, celle de sa famille, celle de son village ? Il regarda sa femme, ses enfants, ses amis, et sut que quoi qu'il advienne, il resterait fidèle à lui-même.

 

La nuit tomba, apportant avec elle une pluie de questions, un orage d'incertitude. Sven, assis à la lueur vacillante du feu de bois, l'objet brillant toujours à ses côtés, fixait les flammes, son esprit tourné vers l'avenir, plein d'espoir et d'appréhension.

 

Ce premier chapitre se referme sur ce tableau, laissant présager une aventure aussi émouvante qu'incertaine, aussi passionnante qu'effrayante. Le destin de Sven, jusque-là simple et tranquille, était sur le point de prendre une tournure extraordinaire, une histoire qui traverserait les âges, une saga aussi brillante et éternelle que les étoiles du ciel du Nord.

 

Anneau viking roue de lumière