RUNES 01 : Fehu

fehu, rune, viking -

RUNES 01 : Fehu

"Qui cherche à s'enrichir pendant la nuit perd pendant le jour", cette maxime ancienne était la clé pour saisir l'essence de Fehu, première-née des runes, génèse de toute chose. C'était une sorte de lueur matinale, d'éclat solaire transperçant l'épais manteau de la nuit, porteur de l'espoir de richesse, d'abondance. Les Vikings, ces rudes battants des vagues, avaient saisi l'âme de Fehu, par tous les diables, ils l'avaient.

Voilà donc, Fehu, l'incarnation de la fortune, mais pas de celle futile et éphémère que les hommes d'aujourd'hui s'échangent en bouts de papier colorés. Ah non! Fehu, c'était la fortune tangible, celle qui naît de la terre, de la bête, des moissons. C'était la rune des Vikings semeurs, les poings serrés sur leur labour, des navigateurs Vikings défiants les flots furieux à la recherche d'un butin à conquérir.

Fehu, c'était la marque de l'opulence, mais aussi celle de l'engagement. Parce que la fortune, ce n'est pas seulement une parade, non, c'est un outil, une passerelle vers une vie meilleure, une main tendue aux autres. Les Vikings, ils savaient. Ils n'amassaient pas leur fortune en un tas inutile, ils la dispersaient, l'employaient à construire, à inventer, à prospérer.

Et la fortune n'était pas que monnaie sonnante et trébuchante. Fehu, c'était la fortune de l'esprit, la profusion des idées, la prospérité de l'âme. Les Vikings, ce n'étaient pas seulement des guerriers, ils étaient poètes, sages, explorateurs. Toujours à la recherche de plus, de comprendre le monde, de se surpasser. Fehu, c'était cette soif de savoir, cette force motrice de la progression constante.

 

drakkars vikings

 

C'est là, Fehu. C'est la première pierre de ce périple dans l'univers des runes, le premier pas de cette voie qui nous guide vers la sagesse des Vikings. C'est le memento que la vraie fortune n'est pas dans les biens matériels, mais dans ce qu'on en fait, dans la manière dont on l'emploie pour améliorer le monde, aider autrui, grandir et évoluer.

Alors saisissez Fehu, gravez-la dans votre esprit, tatouez-la dans votre coeur. Parce qu'elle est l'aube de tout, le premier pas de ce voyage vers la sagesse viking. Et qui sait ce que demain nous réserve ? Allez, en avant, vers la fortune, vers l'abondance, vers Fehu !

"Pour conclure, souvenons-nous de cette sagesse viking : 'Le vrai trésor, ce n'est pas ce que l'on a, mais ce que l'on est.'"

Et maintenant, laissez-moi vous présenter Skald Kjartan le Contorsionné, ce poète viking au style vigoureux , qui nous a concocté une chansonnette, une ode à Fehu...

 

skald viking décamant un poème de l'edda avant les récolte

 

*En la terre profonde, nait la promesse,

D'un avenir radieux, par la rune Fehu, je confesse.

À l'aube, l'espérance, le jour, la richesse,

Aux Vikings, elle offre l'abondance, sans faiblesse.

 

Fehu, ô toi, notre force et notre vaillance,

Par toi, la terre offre sa récompense.

Ô éternel symbole de notre subsistance,

Tu es la source de notre persévérance.

 

Dans la sueur et l'effort, nous travaillons la terre,

Pour que de ses entrailles, elle délivre ses mystères.

Fehu, ô toi, notre bien le plus cher,

Par toi, nous nous battons, fiers.

 

Tu n'es pas seulement de l'or, ou de l'argent,

Mais une richesse intérieure, un sentiment.

Fehu, ton symbole est omniprésent,

Dans notre esprit, notre cœur, éternellement.

 

Et ainsi, sur les flots de la destinée,

Nous naviguons, de victoires en victoires couronnés.

Fehu, à toi notre ode est dédiée,

Pour toujours, ton image sera sacrée.*

 

anneaux arbre de vie yggdrasil