RUNES 32 : Gebo

Et maintenant, on arrive au septième chapitre, à la rencontre des destins, au croisement des chemins, à l'intersection des intrigues. Sven, notre brave Sven, est face à une nouvelle épreuve, une nouvelle aventure, une nouvelle situation. Et croyez-moi, ce n'est pas une mince affaire, ce n'est pas une petite histoire, ce n'est pas un léger événement.

Il y a un seigneur de guerre, un grand gaillard, un gros dur, un sacré bonhomme. Il a un nom qui sonne comme le tonnerre, un regard qui brille comme l'éclair, une voix qui gronde comme la tempête. Il est connu, il est craint, il est respecté. Il est le seigneur Einar, le seigneur du nord, le seigneur des épées.

Et voilà que notre Sven, le fils de Skjold, le guerrier des runes, le voyageur des terres inconnues, se retrouve face à ce colosse, ce géant, ce titan. Ils se regardent, ils se jaugent, ils se mesurent. Ils parlent, ils discutent, ils négocient. Ils font un pacte, une alliance, une union. Ils gravent la rune Gebo sur un morceau de bois, un pacte de sang, un pacte d'honneur.

C'est une alliance inattendue, une alliance surprenante, une alliance improbable. Mais c'est une alliance nécessaire, une alliance utile, une alliance bénéfique. Car l'ennemi se rapproche, l'ennemi se renforce, l'ennemi se prépare. Et Sven, notre Sven, et Einar, notre Einar, vont devoir faire face, vont devoir se battre, vont devoir résister.

Il y a des moments de tension, des moments de doute, des moments de peur. Il y a des moments de joie, des moments de rire, des moments de camaraderie. Il y a des moments de silence, des moments de réflexion, des moments de prière. Mais à travers tout cela, à travers tous ces moments, à travers toutes ces émotions, il y a une chose qui reste, une chose qui persiste, une chose qui dure : le pacte.

Et c'est ainsi que se termine ce chapitre, laissant Sven et Einar unis, laissant le seigneur de guerre et le guerrier des runes alliés, laissant les dieux surpris mais approuvant. L'histoire de Sven et Einar continue, une histoire qui les mènera vers des batailles épiques, vers des victoires glorieuses, vers leur destin.