Bague viking tête de mort

  • En solde
  • Prix régulier€99,00
Taxes incluses.

L'offre est terminée
  • Paiement Sécurisé
  • En stock, expédié sous 24/48h
  • 12 personnes regardent ce produit
  • Il y a 3 commandes en cours
  • Plus que 4 en stock

    • Description
    • avis
    • symbolique

    Bague tête de mort

    • Argent Massif : 925 Sterling Silver
    • Taille unique (ajustable)
    • Aucune forme de gêne sur votre peau
    • Détails très soignés
    • Poids : environ 16gr

     

    Bague viking tête de mort viking

     

    Le Mystère de la Bague viking au Crâne  

    Ah ben ma parole, t'aurais dû voir ça! Y'avait un gamin parmi ces brutes de vikings, un gosse du haut de ses 18 ans mais plein de cran, j'te jure! Et il avait ce truc, cette bague à son doigt avec une tête de mort dessus. Ça, mon vieux, c'était du lourd! « Quoi, tu veux déjà te retrouver avec les gus du Ragnarok? Tu te prépares à l'avance à ta tête d'os? » On le chambrait tout le temps, les autres. Pas méchamment, tu comprends, mais quand même.

    Et ce jeune diable, le sourire jusqu'aux oreilles, répondait tout bonnement: « Ouais, le Ragnarok, je l'attends au tournant, c'est sûr. Mais cette caboche d'os, elle représente pas que ça, tu vois. » Et hop, le voilà parti dans ses explications, un vrai moulin à paroles, égrenant toutes les significations possibles et inimaginables de sa bague macabre:

    Bon, écoute-moi bien parce que je vais pas le répéter deux fois. Les têtes de mort, ces machins là qu'on voit sur les bagues, les tatouages, les drapeaux, tu vois, eh ben ça a pas qu'une signification, non non. C'est plein de trucs à la fois, un sacré bordel, je te dis.

    D'abord, évidemment, la mort, hein. Ça, c'est évident. C'est un rappel à l'ordre, un truc pour te dire : "hé, t'es pas éternel, mon vieux, profite un peu pendant que tu peux encore". Une façon de nous rappeler qu'on a tous un ticket aller-simple pour la grande faucheuse, tôt ou tard.

    Ensuite, y'a la rébellion, tu vois. Un bon gros doigt d'honneur à l'autorité, au système. Une façon de dire "je m'en fous de tes règles, de tes lois, de tes normes. Je suis libre, moi, et je le resterai". C'est une sacrée déclaration d'indépendance, je te dis.

    Puis y'a la bravoure, le courage. Comme ces pirates, tu vois, qui hissaient le drapeau à tête de mort pour dire "on a pas peur de toi, on a pas peur de la mort, on est prêts à tout". Une déclaration de guerre, en quelque sorte.

    Et puis y'a la transformation, le renouveau. Parce que la mort, c'est pas que la fin, tu vois. C'est aussi un nouveau départ. Un cycle qui se termine pour qu'un autre commence. C'est un peu comme un phoenix, cette tête de mort.

    Ah, et puis, bien sûr, y'a le mystère, l'inconnu. Parce que la mort, c'est quelque chose qu'on comprend pas vraiment, tu vois. C'est quelque chose qui nous dépasse, qui nous échappe. C'est une sorte de portail vers l'inconnu.

    Bon, tu vois, y'a pas qu'une signification à cette tête de mort. C'est un truc plein de sens, plein de symboles. Alors la prochaine fois que tu en vois une, essaie de te rappeler tout ça, d'accord? Et n'oublie pas, on est tous sur la même barque, tous en route pour la même destination. Alors profite de la vie pendant que tu peux encore, mon vieux.

    Un peu en retrait de toutes ces discution, y'avait cette nana, une Valkyrie, Vindfluga qu'elle s'appelait. La « Vol du Vent », quoi! Rapide comme l'éclair, insaisissable comme une brise d'été. Ah, elle avait la beauté fatale des anges de la mort, celle-là. Elle restait là, toute silencieuse, toute discrète, et elle regardait le môme. Y'avait de la tristesse dans ses yeux, tu vois. Parce qu'elle savait. Elle savait que ce jeune allait y passer, qu'il irait rejoindre les copains au Valhalla. Ça lui faisait un mal de chien, ça se voyait, mais que pouvait-elle y faire? Le destin, c'est pas quelque chose qu'on peut tordre à sa guise, pas vrai?

    Elle avait la mort au fond des yeux, cette Valkyrie, mais aussi une sorte de résignation tranquille. Parce que c'est la vie, tu vois. Ou plutôt la mort. Et ce jeunot, avec sa bague en tête de mort, il allait bientôt le découvrir. Enfin, je veux dire, encore plus que maintenant. Allez, on y va, c'est l'heure. L'heure du Ragnarok, l'heure du grand saut, l'heure de la bagarre finale. Allez, en route, mon vieux! Au Valhalla!